Skip to product information
1 of 1

Galerie Charlot

Flavien Théry - Le Blanc n’existe pas - Sculpture

Flavien Théry - Le Blanc n’existe pas - Sculpture

Regular price €8.400,00 EUR
Regular price Sale price €8.400,00 EUR
Sale Sold out

Flavien Théry

"Le Blanc n’existe pas" 

PVC | Plexiglas | Aluminium | Leds RVB | Moteur | Arduino | Détecteur IR PVC | Plexiglass | Aluminium | RGB Leds | Motor | Arduino | IR detector

80 x 80 x 20 cm

2014

Ed. Unique

 

En faisant tourner suffisamment vite ses quartiers peints selon les « sept » couleurs, le Disque de Newton nous offre une vision synthétique du blanc, ce qu’évoque ma proposition, bien qu’elle mette finalement en jeu un processus inverse, tout en empruntant aux disques de Fechner et de Benham, qui faisaient naître de subtiles sensations colorées par le mouvement d’un motif noir sur fond blanc. Notre oeil étant incapable de percevoir le clignotement très rapide de ses composantes rouges, vertes, et bleues, la lumière émise par l’installation est perçue comme blanche. La fréquence de ces flashs stroboscopiques est accordée à la vitesse de révolution du disque mi-noir, mi-transparent, de sorte qu’un cercle chromatique complet nous apparaît, déployant le spectre de la lumière visible, telle une diffraction obtenue par l’intermédiaire d’un prisme. Pourtant ces nuances n’ont pas plus d’existence objective que le blanc lumineux que nous percevons. Ces impressions résident à l’intérieur de nos cerveaux, tandis que la réalité physique se résume à une succession régulière d’éclairs rouges, verts, et bleus, nettement séparés dans le temps...


By making its painted quarters rotate fast enough according to the «seven» colors, Newton’s Disc offers us a synthetic vision of white, which is what my proposal evokes, although it ultimately involves an inverse process, while borrowing from Fechner’s and Benham’s discs, which gave rise to subtle colored sensations by the movement of a black motif on a white background. Our eye being unable to perceive the very rapid flashing of its red, green, and blue components, the light emitted by the installation is perceived as white. The frequency of these stroboscopic flashes is tuned to the speed of revolution of the half-black, half-transparent disk, so that a complete chromatic circle appears to us, spreading out the spectrum of visible light, like a diffraction obtained through a prism. These impressions reside inside our brains, while physical reality is reduced to a regular succession of red, green and blue flashes, clearly separated in time...

 

-----------------------------

 

Flavien Théry est né à Paris en 1973. Diplômé de l’Ecole Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg, il vit et travaille à Rennes depuis l’an 2000.

Après un parcours dans le monde du design, ses recherches s’inscrivent aujourd’hui dans une filiation entre le mouvement de l’art optique et cinétique et les pratiques actuelles faisant appel aux nouveaux médias, avec un intérêt particulier pour les relations entre art et science, dans leurs questionnements sur la nature de la réalité, et plus particulièrement de la lumière.


Flavien Théry was born in Paris in 1973. He has a degree from the Ecole Supérieure des Arts Décoratifs of Strasbourg. Flavien Théry lives and works in Rennes (F) since 2000.

After a career in design, his main filed of research today is in line with cinetic, op art and the contemporary practices using new media.

Focusing on the relation between art and science, he questions the nature of reality and more specifically of light.

View full details